Les Sangliers du Vexin

LE CLUB DE VTT DE CERGY-PONTOISE DEPUIS 1987

  • Full Screen
  • Wide Screen
  • Narrow Screen
  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

On en parle dans le forum

  • avatar Re:Le parcours du dimanche 24 juin yvesdenantes 24.6.2018 14:50 deconnecté 62.8 km en 4h00 mn, 1143 m de dénivelé positif à la moyenne de 15.7 km. C’est le menu du parcours montagne des sangliers du 24 juin 2018. 7 puis 5 sangliers enchainant des singles bien techniques ...
  • avatar Le parcours du dimanche 24 juin yvesdenantes 21.6.2018 14:42 deconnecté Dans l'idée de préparer les cuisses aux belles sorties en montagne de cet été, je propose un parcours montagne dimanche 24/06 au départ du local. On enchaine les montées longues et/ou raides et le...
  • avatar Re:Le parcours du dimanche 17 juin yvesdenantes 17.6.2018 13:28 deconnecté Sortie record des sangliers du Vexin le dimanche matin. 70 km en 4 h précise eet 900 m de D+. Record à battre !!! Un parcours varié traversant 4 forets avec un retour inédit au local. https:...
  • avatar Re:Le parcours du dimanche 17 juin yvesdenantes 14.6.2018 7:47 deconnecté Bonjour à tous, dimanche je serais au local pour un parcours zéro bouillasse entre les forets de Montmorency et l'Isle Adam. Départ 8h30 précises, retour 12h30. On enchaine les singles ludiques...
  • avatar DIMANCHE 17 JUIN : PARCOURS SUR ROUTE yvesdenantes 14.6.2018 7:43 deconnecté Comme proposé il y a une dizaine de jours la sortie route de ce dimanche 17/06 est maintenue. De plus la météo s'annonce plutôt clémente sur cette journée. A surveiller toutefois Au programme ...
  • avatar Re:Le parcours du dimanche 10 juin yvesdenantes 10.6.2018 13:35 deconnecté Parcours dans l'Hautil, terrain superbe, ambiance orageuse, attaque en piqué d'escadrille de moustiques de combat. https://www.visugpx.com/dWOZuyeea2 Yves de Nantes
  • avatar Re:Le parcours du dimanche 10 juin yvesdenantes 8.6.2018 13:22 deconnecté Il semblerait que dimanche matin la météo soit humide et orageuse. Je prévois un parcours sur les contreforts de l’Hautil avec un départ à 8h30 et un retour vers 12h en fonction des forces en prés...
  • avatar Re:Séjour montagne à Guillestre 2018 yvesdenantes 1.6.2018 12:39 deconnecté Peu de sangliers intéressés à ce jour par le séjour montagne à Guillestre du 28 juillet au 5 aout. Même si nous serons peu nombreux, le programme est maintenu. Si tu es intéressé, date limite d’in...
Plus...
Bienvenue, Invité
Merci de vous identifier ou de vous inscrire.    Mot de passe perdu?
Aller en basPage: 1
SUJET: PRUDENCE SECURITE
   27/02/16 à 10:17 #3790
yvesdenantes
Administrator
Messages: 1719
graph
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
 PRUDENCE SECURITE Karma: 9
Depuis quelques années, on constate de plus en plus d'accidents graves parmi les vététistes. Même si il est toujours facile de donner des leçons, il faut quand même en tirer quelques conclusions et rappeler quelques règles et consignes plus ou moins évidentes de prudence et de sécurité histoire d'éviter autant que possible les séjours à l'hôpital.

Quelques réflexions ;

Les vélos sont de plus en plus solides et performants / les accidents graves (fractures multiples, atteintes à la colonne vertébrale, pertes de connaissance) sont de plus en plus spectaculaires.

Le phénomène concerne toute sortes de pratiquants, des plus téméraires aux moins casse cou d'entre nous.

Port du casque : Si tous le monde porte un casque en VTT, ce n'est pas toujours le cas sur la route alors que c'est là que les choc violents sont fréquents... Il faut aussi serrer suffisamment la jugulaire histoire d'éviter que le casque soit éjecté lors de la chute.

Port des gants : si ils évitent les blessures désagréables aux mains lors d'une chute, ils empêchent aussi l'engourdissement des mains par le froid qui diminue sensiblement la maitrise de la machine.

Visibilité : attention aux tenues sombres et peu visibles. Favoriser les couleurs vives des vêtements mais aussi casque,chaussures, camels et autres gilets fluo. Eclairages efficace de nuit et par faible visibilité.

Code de la route : les règles du code de la route s'appliquent évidement aux cyclistes mais il faut constamment anticiper qu'un automobiliste est susceptible de les enfreindre : il sera en tord et toi à l'hôpital.

Sur la route, pas plus de deux cycliste de front.

Serre file : c'est quand on est est dans le dur que l'on risque de perdre contrôle de son vélo par manque de lucidité d'où l'importance d'avoir un serre file efficace dans les groupes de sangliers histoire d'alerter devant lorsque arrivent les problèmes.

Hypo : avant la perte de connaissance, l’hypoglycémie se traduit par une baisse des facultés physiques et intellectuelles très potentiellement accidentogène. Les recettes : manger des pâtes, des sucres lents la veille, emporter sur soi quelques barres énergétiques et autres ravitaillements. Se ravitailler régulièrement avant d'avoir soif ou faim. Surveiller les autres participants, surtout ceux qui soudainement se mettent à trainer à l'arrière sans raison apparente.

Fin de sortie : c'est souvent en fin de sortie que l'attention s'atténue, que la fatigue fait son apparition et que les risques augmentent : soyez vigilants.

Maitrise du vélo : même si les machines sont de plus en plus stables, il y a toujours une limite à la tenue de route. Si on va chercher ces limites à grandes vitesses, cela finira par se terminer mal. Mieux vaut chercher la limite du vélo et du pilote à vitesse réduite dans des passages techniques à faible vitesse, on améliorera sa maitrise technique avec moins de risque et autant de décharges d'adrénaline.

Emulation et effet de groupe : même si c'est un élément important de l'esprit de club, mieux vaut préférer la confrontation avec le terrain qu'avec ses congénères. Tout le monde n'a pas le même niveau et il faut conserver une marge de sécurité dans les confrontations sympathiques entre nous pendant nos sorties dans les bois.

Trajectoires : c'est un vocabulaire qui nous vient des skieurs (de descente), motards sur piste, pilotes de formule 1 ou de kart et autres véhicules où seule compte la vitesse la plus rapide possible de passage en courbe. En VTT, il a TOUJOURS plusieurs trajectoires possibles, c'est de savoir les trouver qui fera de toi un bon pilote et te permettra de doubler en course des concurrents ayant plus de puissance que toi dans les cuisses. Si tu as intégré dans ton vocabulaire le mot "TRAJ" sache que tu t'es trompé de sport et représente un danger potentiel pour les autres vététistes. Achète toi un ZZR surboosté et va essorer la poignée droite à Carole.

Solo : la pratique du VTT seul dans les bois implique de garder une grande marge de sécurité, rester très prudent, avoir toujours sur soi un téléphone portable et une trousse de secours complète.

Cours de secourisme : il est toujours bon de se former au gestes élémentaires de secourisme. Il existe des formations organisées par les fédération, n'hésitez pas à contacter les responsables du club si vous êtes intéressés.

Trousses de secours : nous avons acheté des trousses de secours destinées au leaders de groupes le dimanche, elles sont dans le placard du local depuis plus de trois mois, ce n'est pas là quelles sont le plus utiles...
 
Dernière édition: 27/02/16 à 11:15 Par yvesdenantes.
Mieux vaut faire du vélo le jour même si on veut pouvoir en faire le lendemain...
L'administrateur a désactivé l'accès public en écriture.
   15/03/16 à 19:56 #3800
yvesdenantes
Administrator
Messages: 1719
graph
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
 Re:PRUDENCE SECURITE Karma: 9
Depuis quelques années, on constate de plus en plus d'accidents graves parmi les vététistes. Même si il est toujours facile de donner des leçons, il faut quand même en tirer quelques conclusions et rappeler quelques règles et consignes plus ou moins évidentes de prudence et de sécurité histoire d'éviter autant que possible les séjours à l'hôpital.

www.sangliersduvexin.org/forum/bougez/pr...nce-securite?id=3790

Pour continuer le débat que j'ai initié lors de l'assemblée générale, quelques réflexions concernant les accidents survenus au cours des compétitions de cross country.
Plus ou moins polémiques, elles sont destinées à faire réfléchir chacun sur le sujet, elle n'engage que moi personnellement tout seul…

- les accidents graves (entraînants une hospitalisation et une longue immobilisation) se produisent autant sur des passages techniques que dans des endroits roulants. La prudence doit être de mise à partir du départ jusqu'au franchissement de la ligne d'arrivée.
- ils se produisent tout autant par collision entre concurrents que par maladresse individuelle.
- ils se produisent aussi bien en début de course lorsque cela frotte entre les concurrents, en plein milieu de l'épreuve et jusqu'aux dernières minutes de tension avant l'arrivée.

Responsabilité du matériel :
- les vélos sont nettement plus solide qu'il y a une quinzaine d'année (changement des normes européenne oblige…) et pour tant les accident sont toujours aussi graves voire plus. J'y trouve quelques explications :
- les vélo sont de plus en plus stables (tailles des roues, performance des suspension), ils permettent des vitesses plus rapides, notamment en descente qui « secoue », par contre lorsqu'ils décrochent ou que le pilote perd le contrôle les crashs sont d'autant plus violents.
- Les freins à disques sont très performants en toutes circonstances, ce qui incite les compétiteurs à « lacher les freins ». Lorsque l'on descend « à donf » roues dans roues en file indienne, si il y en a un qui pile sec pour une raison ou une autre, vu le temps de réaction du cerveau humain, le crash est inévitable.
- pour pallier à l'augmentation de la taille des roues qui diminue la maniabilité, les fabricants ont oversizé la largeur des cintres qui est passée de 60 cm il y a 10 ans (et 54 au début du VTT) à prés de 75 cm actuellement. Lorsque le passage entre les obstacles ( arbres, poteaux, grillage etc ...) est étroit, cela devient un gros problème à grande vitesse. Le danger est accentué lorsque l'on doit doubler un concurrent dans un trou de souris ou lors des sprints en pelotons dans les premières minutes après le départ. Ces cintres larges sont aussi un problème lorsque le vélo se trouve au sol et que le pilote retombe lourdement dessus.

Responsabilité du pilote :

Dans nos régions plates et éloignées des montagnes, il est beaucoup plus facile de progresser physiquement en suivant un entraînement sur route bien étudié que de parfaire sa maîtrise du pilotage en zones techniques. De nombreux compétiteurs ont des gros moteurs mais un niveau de pilotage qui n'est pas à la hauteur.
Lorsque les classements généraux (sur plusieurs épreuves d'un même challenge comme les VOT) sont calculés à la seconde et non à la place, la moindre seconde perdue est pénalisante au classement général. Les pilotes ne relâchent jamais leur effort pour récupérer un peu et certains arrivent dans les zones techniques en surchauffe, ne maîtrisant plus l'intégralité de leur capacités intellectuelles, et restant roue dans roue avec le celui qui les précède pour ne pas perdre la moindre seconde au risque d'aller violemment au tapis en cas d'obstacle inattendu.

Responsabilité de l'organisateur.

Le problème de la sécurité est un véritable casse tête pour les organisateurs de course de VTT en cross country.
- Si les parcours sont larges et roulants, les accidents arrivent du fait de la trop grande vitesse et de l'évolution des coureurs en pelotons massifs.
- Si les passages sont trop techniques, les pilotes qui n'ont pas le niveau se mettent tous seul au tapis.
- Par définition un parcours tout terrain est parsemé d’embûches naturelles de touts sortes représentant des dangers potentiels qu'il est difficile de signaler à moins de barioler la foret de peinture fluo et encore plus de protéger efficacement.
- Il est compliqué de disposer de moyens de secours conséquents (ambulances médicalisée) à proximité de toutes les zones potentiellement dangereuses du parcours. Très souvent les secours ont du mal à accéder à l'endroit de l'accident en pleine foret ou au milieu des champs.
- Même sur un parcours en boucle à parcourir plusieurs fois, où les pilotes peuvent facilement faire un tour de reconnaissance, la nature du terrain change à chaque tour après le passage de quelques centaines de concurrents.
 
Mieux vaut faire du vélo le jour même si on veut pouvoir en faire le lendemain...
L'administrateur a désactivé l'accès public en écriture.
   02/04/16 à 09:52 #3813
yvesdenantes
Administrator
Messages: 1719
graph
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
 Re:PRUDENCE SECURITE Karma: 9
Quelques règles de sécurité à respecter en milieu urbain. Association Droit Au Vélo à Lilles Métropole.

www.droitauvelo.org/DOC/FICHES/fiche5.pdf

 
Dernière édition: 02/04/16 à 09:55 Par yvesdenantes.
Mieux vaut faire du vélo le jour même si on veut pouvoir en faire le lendemain...
L'administrateur a désactivé l'accès public en écriture.
   01/05/16 à 18:09 #3832
yvesdenantes
Administrator
Messages: 1719
graph
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
 PRUDENCE SECURITE rouler en groupe sur la route Karma: 9
Ce matin nous avons fait un petit rappel de sécurité : rouler en groupe sur la route :

Le code de la route dit : les cyclistes doivent rouler au maximum à deux de front et se mettre en file indienne lorsque une voiture arrive par l’arrière.

provelo.org/fr/rd/documentation/regles-p...cycliste-dans-trafic


article R431-7 du code de la route.
«Les conducteurs de cycles à deux roues ne doivent jamais rouler à plus de deux de front sur la chaussée. Ils doivent se mettre en file simple dès la chute du jour et dans tous les cas où les conditions de la circulation l’exigent, notamment lorsqu'un véhicule voulant les dépasser annonce son approche.»

2) Le code du cycliste qui a un cerveau dit : Lorsque l’on roule a deux de front, les plus costaud sont devant. Il vaut mieux prendre des relais par la gauche (sur route à circulation ouverte) avec la file de gauche montante et la file de droite descendante. La prise de relais se fait lorsque le premier faiblis, il ne doit pas y avoir d’augmentation du rythme. Ceux qui ne pensent pas avoir les cuisses pour prendre les relais ne remontent pas la file de gauche et restent en arrière.

Je sais que ce genre de discipline est difficile à appliquer dans un groupe de vététistes qui par nature ne pensent qu’à appuyer à bloc sur les pédales et enrhumer leurs congénères. Si elle n’a que peu d’intérêt en début de sortie où tout le monde a les Watts et ne risque que d’attendre le dernier au prochain carrefour, cette technique s’impose au retour vers le local lorsque les cuisses sont dures et le vent de face. Demandez ce qu’ils en pensent à ceux qui ont vécu un retour difficile dans les Gorges du Guil après avoir grimpé le col de l’Izoard 2360 m ou le col Agnel 2744m
 
Dernière édition: 10/02/18 à 10:25 Par yvesdenantes.
Mieux vaut faire du vélo le jour même si on veut pouvoir en faire le lendemain...
L'administrateur a désactivé l'accès public en écriture.
   01/05/16 à 18:13 #3833
yvesdenantes
Administrator
Messages: 1719
graph
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
 Re:PRUDENCE SECURITE rouler en groupe sur la route Karma: 9
www.cols-cyclisme.com/queyras/france/col...il-d902-d947-c46.htm
www.cols-cyclisme.com/queyras/france/col...-guillestre-c118.htm
ou plus simplement la route d’Ennery sur le plateau vers 12h15 avec un bon vent de sud.
C’est le meilleur moyen de ramener tous le monde dans les temps au local. Par contre si vous voulez faire une bordure et péter un éventail, il va falloir vous trouver un club de routards



Les routiers canadiens ont théorisé la chose sur Internet
www.increvables.com/i_truc.htm#Peloton



www.culturestaps.com/site_g0000b6.pdf
www.increvables.com/i_truc.htm


A la prochaine sur un vélo, Yves de Nantes
 
Dernière édition: 01/05/16 à 18:16 Par yvesdenantes.
Mieux vaut faire du vélo le jour même si on veut pouvoir en faire le lendemain...
L'administrateur a désactivé l'accès public en écriture.
   26/08/16 à 20:28 #3876
yvesdenantes
Administrator
Messages: 1719
graph
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
 PRUDENCE SECURITE rouler sous la canicule Karma: 9
Conseils pour gérer la canicule à vélo :
rouler aux heures fraîches,
s'hydrater régulièrement avec des boissons isotoniques en sels minéraux, (éviter de surconsommer du sel qui bloque l'eau dans l'organisme)
se mouiller le corps, favoriser les extrémités : mains, pieds, tête, nuque
chercher l'ombre et les zones plus fraîches, sous bois, cours d'eau, etc
repérer toute montée de température interne.
www.sport-passion.fr/conseils/entrainement-ete.htm
 
Mieux vaut faire du vélo le jour même si on veut pouvoir en faire le lendemain...
L'administrateur a désactivé l'accès public en écriture.
   07/05/17 à 15:30 #4023
yvesdenantes
Administrator
Messages: 1719
graph
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
 Premiers secours Karma: 9
Au départ se devait être une sortie montagne mais une chute de Denis dans la descente du VOT en arrivant sur la route à Noisy a calmé tout le monde. Les pompiers l'on emmené aux urgences de l'hôpital de Beaumont sur Oise. 9 points de suture sur le tibia gauche. Il est bien rentré chez lui.


Ce matin encore la trousse de premier secours dans le sac a été bien utile.

forum.velovert.com/topic/31974-trousse-d...-et-caisse-a-outils/

www.velo-cyclisme.com/sante/organiser-kit-premier-soins-velo

il y a des trousses de secours disponibles dans le local du club.

et bien sur un téléphone avec sa batterie chargée.

Les numéros 15, 18, 17, 112 peuvent être appelés d'un téléphone au domicile d'un particulier, ou de n'importe quelle cabine publique. Avec les téléphones portables, il n'est pas nécessaire de posséder une carte SIM ni de connaître le code de déblocage : composez directement le numéro d'urgence sur le clavier. Rappelez-vous qu'il ne faut jamais hésiter à appeler. Si dans une situation donnée vous hésitez à appeler les secours car vous ne savez pas si cela sera utile, appelez quand même. Votre interlocuteur saura ce qu'il convient de faire.

www.adpc16.fr/secours.htm
 
Mieux vaut faire du vélo le jour même si on veut pouvoir en faire le lendemain...
L'administrateur a désactivé l'accès public en écriture.
   27/10/17 à 12:02 #4088
yvesdenantes
Administrator
Messages: 1719
graph
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
 VOIR ET ETRE VU !!! Karma: 9
Avec le rallongement des nuits et l’approche de l’hiver à grands pas, quelques conseils de sécurité pas si inutiles que ça.

www.cyclable.com/blog/2017/10/26/visibil...troller=pagenotfound

velobuc.free.fr/visibilite.html

www.topvelo.fr/actualite-materiel-velo-l...orescents-3-921.html
 
Mieux vaut faire du vélo le jour même si on veut pouvoir en faire le lendemain...
L'administrateur a désactivé l'accès public en écriture.
Revenir en hautPage: 1

Les Sangliers du Vexin

Adresse postale:

MAISON DE QUARTIER AMH

12 ALLEE DES PETITS PAINS

95800 CERGY

Se connecter

Les derniers fichiers à télécharger

Télécharger la deuxième partie du Pontoise Fécamp du 10 au 13 mai 2018

Télécharger la première partie du Pontoise Fécamp du 10 au 13 mai 2018

Bulletin à télécharger, compléter et renvoyer par courrier à l'adresse postale indiquée

Télécharger la troisième partie du Pontoise Fécamp du 10 au 13 mai 2018

Nouveaux membres

moiducofumb1989 offline 24-06-2018
Lagoupille095 offline 12-05-2018
japgirl offline 21-02-2018
287 membres enregistrés
0 aujourd'hui
1 hier
0 cette semaine
1 ce mois
dernier
moiducofumb1989 offline

Zoom sur

Vous êtes ici : Accueil / Communauté / Forum